Un magnétiseur est une personne qui pratique une médecine non-conventionnelle et qui affirme utiliser le magnétisme humain afin de soulager les douleurs ou de guérir. En France, le magnétisme n'est pas reconnu par l'Académie de médecine et les médecins n'ont donc pas le droit d'envoyer leurs patients vers un magnétiseur.

Le Groupement pour l'organisation de la médecine auxiliaire (GNOMA), créé en 1950, est une association de magnétiseurs qui cherche à faire reconnaître officiellement les pratiques utilisées par les magnétiseurs. Il existe également un Syndicat national des magnétiseurs et praticiens des méthodes naturelles et traditionnelles (SNAMAP) créé en 1997.

09

En 2004 et en 2012, l'Observatoire zététique a mis en œuvre des protocoles expérimentaux rigoureux destinés à tester les capacités de deux magnétiseurs : ces derniers devaient détecter la présence, derrière un paravent, d'une personne qu'ils avaient examinée au préalable. Toutes les précautions étaient prises pour qu'aucune information autre que magnétique puisse être perçue par le magnétiseur. Les expériences n'ont pas permis de mettre en évidence de capacité particulière de détection de la part des magnétiseurs.

40 années de recherches n'ont pas permis non plus à la fédération des magnétiseurs (FiMECF) de prouver l'existence du magnétisme humain sur un plan strictement scientifique, et les questionnements d'Erich Lancaster, son président, n'ont pas non plus trouvé de réponses satisfaisantes pour écarter toutes hypothèses. Cependant, pour Lancaster, seule la complexité fonctionnelle d'un être humain est l'unique récepteur d'ondes magnétiques valables au même titre que la sensation de douleur ou d'absence de douleur, cela concerne principalement les neurones sensoriels. Que l'origine soit psychologique, que le magnétisme agisse tel un placébo, qu'il dépende de suggestions ou de croyances selon certains détracteurs, seuls les résultats comptent. Si cela permet un soulagement, une sensation de bien-être, si ça peut parfois permettre une meilleure gestion d'un trouble ou d'un dysfonctionnement, alors le "magnétisme humain" est digne d'intérêt. 

Toutefois, Erich Lancaster met en garde contre les praticiens qui rejettent entièrement la médecine allopathique : ils peuvent mettre en danger grave leurs patients, qui nécessitent des soins spécifiques diagnostiqués par des spécialistes accrédités par les services de santé. Lancaster nous dit que jusqu'à nos jours, il n'a jamais été témoin d'un cancer guéri par magnétisme sans le concours de la médecine moderne.

D'après Wikipédia