À l'origine, la livre représentait la valeur correspondant à la masse d'une livre d'argent métal pur. Jusqu'en 1971, le Royaume-Uni a maintenu un système monétaire dont les subdivisions remontent à l'époque carolingienne. Ce système est resté la norme en Europe jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, mais a été abandonné pratiquement partout depuis. Le Royaume-Uni est ainsi la dernière grande économie à finalement adopter le système décimal.

16

Avant la décimalisation

La livre sterling était divisée en 20 shillings et un shilling valait 12 pence (singulier : un penny). Une livre se divisait donc en 240 pence. 

Les pièces de monnaie avant la décimalisation sont :

  • 1/4 de penny ou farthing (1/48 de shilling). Frappé en cuivre de 1672 à 1956 ;
  • 1/2 penny (half-penny, 1/24e de shilling). Frappé en cuivre de 1672 à 1967 ;
  • 1 penny (1/12e de shilling). Le penny en cuivre est la continuation d'une monnaie romaine, le denarius d'où son abréviation « d » ;
  • 3 pence (1/4 de shilling). Frappé en argent de 1551 à 1944 et en laiton de forme dodécagonale de 1937 à 1967 ;
  • 4 pence ou groat (1/3 de shilling), frappé en argent. Frappe irrégulière : l'une des plus vieilles pièces remonte à 1704 et la plus récente de 1930 ;
  • 6 pence (1/2 shilling), frappé en argent de 1551 à 1946 et en cupronickel de 1947 à 1967 ;
  • 1 shilling (1/20e de livre), frappé en argent de 1548 à 1946 et en cupronickel de 1947 à 1967 ;
  • 1 florin (2 shillings soit 1/10e de livre). Frappé en argent de 1848 à 1946, fut nommé entretemps « Two shillings », en cupronickel de 1947 à 1967 ;
  • 1 demi-couronne (half-crown, 2 shillings et demi, 1/8e de livre). Frappé en argent de 1551 à 1946, et en cupronickel de 1947 à 1967 ;
  • 1 couronne (Crown, 5 shillings, 1/4 de livre). Frappé en argent de 1526 à 1947 puis en cupronickel jusqu'en 1965 ;
  • 1 guinée, pièce en or frappée de 1663 à 1818. Originellement, elle était à parité avec la livre sterling qui pesait vraiment une livre d'argent (environ 409 g). Avec le cours de l'or, son prix a été fixé à 21 shillings soit une livre et un shilling. Son nom vient de la Guinée, pays qui possédait autrefois d'importantes mines d'or ;
  • 1 demi-souverain (half-sovereign, 10 shillings, 1/2 livre). Frappé en or, d'un poids réel de 4 g ;
  • 1 souverain (sovereign). En or de 1818 à nos jours, d'un poids de 8 g, était à parité avec la livre sterling jusqu'en 1914.

Le système monétaire anglais a connu cependant d'autres pièces :

  • le mark (comprise aussi bien comme unité de masse que comme unité monétaire) qui valait 2/3 de livre. 1 mark valait donc 160 pennies, ou 13 shillings et 4 pennies ;
  • le 1/2 farthing de la reine Victoria, en 1844 seulement ;
  • le 1/3 de farthing de Georges V, en 1913 seulement ;
  • le double florin de la reine Victoria, entre 1887 et 1890.

Bien que ne correspondant plus à une monnaie existante, la guinée a continué d'être utilisée couramment, notamment dans le commerce des chevaux de courses, mais aussi pour exprimer certains montants, en particulier les honoraires de certaines professions libérales, et les prix dans certains magasins chics. De 1813 à 1971, elle valait une livre et un shilling, soit 21 shillings ou encore 252 anciens pence. Depuis la décimalisation de 1971, elle vaut théoriquement 105 (nouveaux) pence mais n'est plus utilisée.

D'après Wikipédia