Le château de Kilkenny est un des plus grands châteaux d'Irlande, construit entre 1192 et 1207 par Guillaume de Clare pour contrôler un passage à gué de la rivière Nore et la jonction de plusieurs voies. Il était le symbole de l'occupation normande et, dans sa construction originelle du XIIIe siècle, il constituait un élément important des défenses de la ville avec quatre grosses tours circulaires aux angles et un fossé massif, dont une partie est toujours visible sur la Parade.

117017361

Le château actuel est situé sur une hauteur dominant un méandre de la Nore. Ce site était déjà celui où les rois O'Carroll et O'Dunphy Fitzpatrick avaient leur château avant la conquête de l'Angleterre.

Richard FitzGilbert de Clare, aussi connu sous le nom de Strongbow, construit une première tour normande sur le site en 1172, probablement en bois. La fille et l'héritière de Strongbow, Isabelle épouse Guillaume de Clare (William Marshal, Ier comte de Pembroke) qui, vingt ans plus tard, construit en pierres le premier château. Guillaume de Clare possède de grandes propriétés en Angleterre, en France et au Pays de Galles et les administre de façon efficaces. Il commence une phase majeure de développement de Kilkenny, y compris la construction du château et octroie des accords de locations et privilèges pour les bourgeois et les citoyens du bourg. Le premier château est terminé en 1213. C'est un château au plan carré avec 4 tours aux angles, il en subsiste encore trois. L'entrée, qui traversait le mur d'enceinte a aujourd'hui disparu. En effet, ce mur est et le nord de la tour du château ont été endommagés en 1650 pendant le siège de Kilkenny par Oliver Cromwell au cours de la Conquête de l'Irlande.

James Butler, 3e comte d'Ormond, achète le château en 1391 et s'établit comme le dirigeant de la région. La dynastie Butler a ainsi dirigé toute la zone pendant des siècles. Ils ont vécu dans le château pendant plus de 500 ans, jusqu'en 1935. Parmi les personnages notables, Lady Margaret Butler (c. 1454 ou 1465-1539), née au château, épouse Sir William Boleyn et est la grand-mère paternelle d'Anne Boleyn, deuxième femme du roi Henri VIII d'Angleterre.

117017371

Après son retour d'exil, en 1661, Butler réménage le château de façon plus moderne. Une nouvelle porte d'entrée dans le mur sud est construite à cette époque.

Pendant le XVIIIe siècle, les Butler qui vivent en partie en exil, ont du mal à continuer d'entretenir le château qui commence à se dégrader.

Au XIXe siècle, certains travaux de restauration sont effectués par Anne Wandesford de Castlecomer, mariée avec John Butler, 17e comte d'Ormond, auquel elle a apporté un peu d'aisance.

En 1967, la famille Butler vend le château au Comité de restauration du château pour 50 £ irlandaises. Ensuite, il est remis à l'État qui l'a rénové et ouvert au public ainsi que les jardins et les terres du domaine. Il est un devenu un des lieux les plus visités en Irlande.

Le château s'ouvre sur un vaste parc et des jardins et des jardins d'ornement du côté de la ville.

D'après Wikipédia